Installer soi-même sa porte de garage

Il est tout à fait possible de se charger seul l’installation de sa porte de garage, quel que soit le type. Pour y parvenir, il vous suffit de bien suivre les consignes et de respecter le guide de montage. Heureusement qu’un manuel est souvent livré avec le kit pour permettre même à un novice de réussir la pose. Sans négliger les matériels et accessoires à réunir, il ne faut pas non plus oublier de bien suivre les différentes phases de l’installation d’une porte de garage. Et si vous rencontrez le moindre soucis pour vos installations de portes ou fenêtres, la société Audit Sécurité s’occupe de vos travaux de menuiserie et serrurerie.

Les outils qu’il faut avoir pour mener à bien la pose d’une porte de garage

Avant la pose d’une porte de garage, il est conseillé de commencer par bien lire les consignes mises en relief dans le manuel. Qu’elle soit de type sectionnel, enroulable, coulissant ou autre, vous aurez certainement besoin d’un kit de motorisation lors du montage. Il vous faut également de vis et de chevilles. Parmi les outils indispensables à l’installation de votre porte de garage s’insère également les cales. En ce qui concerne les accessoires, vous devez avoir en main une mètre, un crayon, un niveau, un marteau et des tournevis. Les forets béton, les tasseaux, la clé à cliquet et les pinces coupantes ne doivent pas non plus être omis. 

Des astuces pour réussir l’installation d’une porte de garage 

L’installateur d’une porte de garage doit veiller à ce qu’elle soit bien posée à travers les rails de guidage, ce qui facilitera l’ouverture et la fermeture. Il respectera un sens vertical ou horizontal, selon le type de porte. Afin de bien délimiter l’arrêt surtout lors de l’ouverture, il faut mettre les sabots à leur place. Il ne faut pas non plus oublier de vérifier la planéité du rail  avec un niveau. Il suffit, par la suite, de fixer les éléments de la porte de garage à l’aide des chevilles.